Le Ghan et le Centre Rouge

juillet 12, 2012

Le Ghan

Le 6 juin j’ai pris place à bord du Ghan : 24h de train pour rejoindre Alice Springs.

Ce qu’il faut savoir sur le Ghan

16 wagons ou 26 wagons + locomotive + les wagons transportant les voitures, ce qui représente au total 471m ou 710m. La vitesse de pointe est de … 115 km/h ! Et la vitesse moyenne de 85 km/h… Autant dire que le Paris – Poitiers me paraîtra désormais aussi long qu’un trajet de métro !

Il effectue entre Darwin et Adélaïde 2 979 kms en 54h.

 

 

Avant de monter dans le train, il faut enregistrer ses bagages, comme pour l’avion, sauf que nous avons le droit à 2 bagages de 20 kgs chacun !

Une fois à l’intérieur, on a une place immense pour les jambes et un siège qui s’incline presque à l’horizontale, et j’ai en plus 2 sièges pour moi. Tout aurait été absolument parfait si l’accoudoir entre les 2 sièges avait pu se rabattre…

Voilà pour l’option siège inclinable, autrement le Ghan propose également des cabines, de 1 à 3* selon les services inclus. Mais le train est compartimenté et impossible pour les gueux des sièges inclinables d’aller visiter les cabines !

 

Le train part à 10h d’Alice Springs. Environ 3h30 plus tard, nous arrivons à Katherine pour une « escale » de 4h30 environ. Il nous est proposé divers tours pour visiter Katherine ou les gorges. Etant déjà passée par Kaherine quelques semaines plus tôt, je reste à la gare, qui ne comporte qu’une salle d’attente !

Quand le train repart, l’heure de se coucher arrive bien vite.

J’ai pris de quoi me faire un petit lit douillet :

 Et parviens à dormir correctement.

Réveil à 7h, le paysage n’a pas beaucoup changé, encore et toujours du désert mais la température a chuté : 7°C !

 

Alice Springs

Nous sommes arrivés à Alice Springs vers 9h. Après avoir déposé les bagages à mon hôtel, je suis partie faire un tour en centre ville avec une anglaise et un irlandais rencontrés à Darwin et qui étaient dans le train également. La ville n’a que peu d’intérêt. Nous faisons une balade le long d’une rivière aujourd’hui asséchée, et allons visiter le « Desert Park » où nous apprenons plein de choses sur la faune et la flore du désert.

 

Kings Canyon

Le lendemain a donc commencé mon marathon des visites. Lever 5h pour un départ à 6h direction Kings Canyon.

Nous sommes un petit groupe de 8 personnes. Nous faisons une marche en haut du canyon, et y descendons.

Parfois appelé Grand Canyon d’Australie, il est certes très beau, mais le Grand Canyon reste quand même le Grand Canyon !

 

 

Après un joli de coucher de soleil, retour à Alice Springs vers 23h30.

 

Ayers Rock et The Olgas

Le lendemain, même programme : lever 5h pour un départ à 6h. Cette fois çi nous sommes 35 !

Après une fausse alerte sur la route…

 … nous arrivons finalement au parc national d’Uluru-Kata Tjuta, nom aborigène pour Ayers Rock-The Olgas.

2 peuples aborigènes occupent historiquement ces terres : les Pitjantjatjana et les Yankunytjatjana, appelés ensemble les Anangu.

Le droit de propriété sur le parc n’a été reconnu aux Anangu qu’en 1985, après de longues négociations avec le gouvernement australien, et sous réserve que la gestion soit assurée conjointement avec le service des parcs nationaux australiens.

 

Uluru et Kata Tjuta sont des lieux sacrés aux yeux des Aborigènes, puisqu’ils sont le lieu de plusieurs légendes, ou histoires ou rêves constituant le Tjukurpa (« Temps des Rêves »), qui explique le fondement de la vie, de la relation entre les hommes, avec les animaux, avec les plantes, etc, dans la culture aborigène. C’est pour cette raison notamment qu’ils demandent aux touristes de ne pas escalader le rocher, même si ce n’est pas officiellement interdit.

 

Même si l’on ne croit pas à la culture aborigène, le lieu a quand même quelque chose de magique.

 

Kata Tjuta

 

Uluru

 

Nous avons commencé par de petites marches autour du rocher, où des peintures aborigènes ornent certaines parois.

 

Puis nous avons été regarder le coucher de soleil et le rocher se parer d’un habit de feu !

 

Et sur la route du retour vers Alice Springs  nous avons fait la course avec des dromadaires !

Print Friendly

Leave a Reply