Sydney -> Cairns – Partie 2

août 1, 2012

La Gold Coast, Brisbane, la Sunshine Coast et Fraser Island

 

La Gold Coast

C’est en fait une immense ville qui s’étale sur de nombreux kilomètres en bord de mer, paradis du tourisme balnéaire, enfin paraît-il…

Parce que la Gold Coast c’est en fait un savant mélange de Las Vegas – avec des restaurants plus clinquants les uns que les autres et des shows un peu partout à la tombée de la nuit – de stations balnéaires bétonnées espagnoles et de Disney World, enfin il n’y a pas de Disney ici, mais de nombreux parcs d’attraction avec une multitude de toboggans aquatiques et autres montagnes russes. Alors question paradis, moi je dis, on repassera…

Enfin, nous nous sommes arrêtés une après-midi à Surfer Paradise, car cela mérite bien évidemment un coup d’œil :

 

Brisbane

Nous sommes ensuite arrivés à Brisbane, capitale du Queensland, environ 1 900 000 habitants. Une atmosphère paisible règne à Brisbane, qui n’en reste pas moins la 3e ville d’Australie, et qui attire de nombreux nouveaux habitants chaque année.

Brisbane n’est pas à côté de l’océan, mais est traversée par un joli fleuve, le long duquel nous nous sommes baladés, dominés par les immeubles du CBD.

 

Après la découverte de Brisbane, nous sommes allés visiter le Lone Pine Koala Sanctuary, un parc animalier dédié à la faune australienne.

Après avoir vu tant d’animaux sauvages en Australie, je reconnais que cela fait mal au cœur de voir ces animaux parqués. Finalement entre kangourous, koalas, dingos, ornithorynques, etc etc, je suis assez fière de dire que seuls 3 animaux manquaient à ma collection « animaux sauvages vus dans leur environnement naturel » :

Le wombat :

 

le diable de Tasmanie :

 

et le joey, ou le bébé kangourou :

 

Et j’ai aussi craqué et ai payé pour porter un koala dans mes bras, un koala tout mignon, forcément je n’ai pas résisté… même si au fond de moi même je pensais à ce pauvre koala qui passe de bras en bras à longueur de journée, mais bon je suis faible…

 

La Sunshine Coast

La Sunshine Coast s’étend au nord de Brisbane. Elle est symbolisée par Noosa, station balnéaire « chico-branchouille ». Il faut dire que Noosa dispose de nombreux atouts, adossée à un superbe parc national au cœur d’une forêt humide, ses plages sont également magnifiques.

 

 

Fraser Island

Haut lieu touristique de la côte est, Fraser Island est une île dont le sol est entièrement recouvert de sable, et classée au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est aussi la terre originelle des aborigènes Butchulla.

Bien évidemment qui dit sable, dit 4×4 obligatoire. C’est donc un tour organisé d’une journée qui m’a permis de découvrir cette île.

La route ici, c’est la plage :

 

Fraser Island, c’est aussi le seul endroit de la côte est où l’on peut voir des dingos (rappelez vous la barrière anti-dingos). Pourquoi les avoir laissés sur Fraser Island si ils ont été éradiqués de toute la côte est, me demanderez vous? Et bien selon les aborigènes Butchulla, tout animal présent sur l’île qui ne peut pas la quitter par ses propres moyens doit rester sur place.

Voici les 3 sites remarquables de Fraser Island que j’ai visités en une journée :

  • les pinnacles, falaises de sable coloré

 

  • le lac McKenzie

 

  • la forêt humide, particulièrement impressionnante

 

En repartant, nous avons croisé une tortue qui se prélassait sur la plage.

 

Après cette escapade à Fraser Island, le temps s’est très sérieusement gâté (nous avions déjà eu quelques alertes à Noosa), et a quelque peu modifié notre programme. La suite au prochain épisode…

 

 

Print Friendly

Leave a Reply